“Who will be the king or the queen this year”

La galette des rois : d’où vient cette fête et pourquoi existe-t-elle?

Blog

La galette des rois est mangée le jour de l’Epiphanie. D’origine grecque la signification du mot épiphanie veut dire « apparition».

Premier La fête de l’Épiphanie correspond à une fête chrétienne, représente le jour où les rois mages, guidés par la lumière d’une étoile, arrivent jusqu’à Jésus, dans l’étable où il est né. Pour célébrer son arrivée et en guise de respect, les rois Mages offrirent des cadeaux à Jésus: de l’or, de la myrrhe (résine issue d’un arbre d’Arabie, le balsamier), de l’encens.

Premier La tradition de manger une galette des rois est typiquement française, elle remonte au 13ème siècle (entre 1200 et 1300 ans), c’est l’Eglise qui l'institue. A cette occasion la galette était partagée en autant de portions que d’invités, en ajoutant une part en plus. Cette portion supplémentaire, appelée « part du Bon Dieu » ou « part de la Vierge » était donnée au premier pauvre qui passait.

Premier dimanche de janvier, cette année la fête tombe le 2 janvier mais, elle peut être fêtée tout le mois. La tradition veut qu’elle soit l’occasion de « tirer les rois » à l’épiphanie : une fève est cachée dans la galette et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée et a le droit de porter une couronne de fantaisie. Selon la tradition, c'est le plus jeune des convives, caché sous la table, qui décide de la distribution des parts. La tradition veut que celui qui trouve la fève, désigne un roi ou une reine, et l’embrasse.

La couronne fait référence à celle que chaque roi mage portait.
Pourquoi la fève ?

La fève dans la galette des rois remonte au temps des Romains.

Au 11ème siècle (entre 1000 et 1100 ans), certains avaient pour habitude de désigner leur chef en cachant une pièce dans un morceau de pain. Une pièce d’argent, une pièce d’or ou bien pour les plus pauvres, un haricot blanc. Celui qui la trouvait était alors élu.

Dans le monde

La galette des rois a un équivalent dans les pays anglo saxon

Le gâteau des rois s’appelle le “Twelfth Night Cake“, littéralement traduit par “le gâteau de la 12e nuit“. Les Anglais cuisinent ce gâteau pour fêter la 12e nuit après Noël qui coïncide avec l’Épiphanie. Il s’agit d’une brioche aux fruits confits en forme de couronne ou d’un gâteau feuilleté aux amandes, un peu comme notre frangipane. Il renferme traditionnellement un haricot et un pois sec. L’idéal serait qu’un homme trouve le haricot, légume sec associé au roi et une dame, le pois, pour être reine. Si une dame découvre le haricot, elle désigne le roi et si un homme croque dans une part où se trouve le pois, il choisit la reine.


Au Portugal

La galette s’appelle “bolo-rei“ que l’on peut traduire le “gâteau des rois“. La tradition portugaise a été importée de France au 17e siècle et l’on peut également acheter ce gâteau pendant la période des fêtes de Noël et du Nouvel An. Il s’agit d’une sorte de brioche en forme de couronne garnie de fruits confits et de fruits secs qui rappellent les joyaux portés par les Rois mages. Au Portugal, on y cache encore une fève sèche!

En Grèce

L’équivalent de notre galette s’appelle la “vasilopita“, le “gâteau de roi“. Elle est confectionnée le jour de la Saint-Basile, fêtée par les Grecs le 1er janvier. La recette est, comme pour la frangipane, à base d’amandes, mais aussi d’agrumes - généralement du citron et de l’orange -. La “vasilopita“ est mœlleuse et cuite dans un plat rond. Les Grecs y cachent une “fève légume“ ou une pièce de monnaie. Ils disent qu’elle portera chance à celle ou celui qui la découvrira pour tout le reste de l’année.



Aux États-Unis

La galette s’appelle le “King Cake“. Importée par les Créoles, il s’agit d’une couronne briochée à la cannelle colorée de sucres jaunes - symbolisant le pouvoir -, violets - couleur de la justice - et verts - symbole de la foi -. Elle contient une fève qui représente presque toujours un “bébé Jésus“. La tradition veut que la personne trouvant la fève organise la prochaine dégustation de “King Cake“.


Au Mexique

Comme en Espagne, la galette s’appelle la “Rosca de Reyes“, la “couronne des rois“. C’est une sorte de brioche aux fruits confits en forme de couronne. Elle est souvent dégustée avec un chocolat chaud. La fève est, comme aux États-Unis, un “bébé Jésus“ ou un légume sec et permet de couronner une reine ou un roi !



A vous de jouer !

Et si vous préparer une galette des rois avec vos enfants! Frangipane ou briochée ou même trouver la recette des galettes à travers le monde pour en préparer en famille.

Ou sinon la confection d’une jolie couronne pour le roi ou la reine de la journée!